19/10/2008

Dadipark, le parc abandonné

Le parc Dadipark était situé en plein centre ville de la commune belge de Dadizele.
Il a ouvert ses portes en octobre 1949 sur l’initiative du prêtre Deweer, curé du village de Dadizeele. Une plaque commémorative est d’ailleurs toujours visible devant l’ancienne entrée principale du parc.


La raison principale de la fermeture du parc semble être un problème de sécurité suite à un accident grave survenu sur un enfant en 2000 dans une attraction.

Le parc, d’abord appelé « Dadizelepark”, semble avoir été conçu en tant qu’activité de patronage. Les salles situées à l’entrée continuent d’ailleurs à ce jour à accueillir des noces et des banquets.

Ouvert dès l'année 1949, le parc "Dadipark" était donc un des plus anciens de Belgique encore ouvert en 2003. Depuis son ouverture, les écoles emmenaient les groupes d’enfants dans le seul parc de la région qui leur était destiné. Cette habitude de promenade scolaire a perduré jusqu’à la fin même si la concurrence s'était installée.

Sans comparaison avec d’autres grands parcs d’attractions belges comme “Bellewaerde”, “Melipark” ou “Walibi”, ce parc était un petit parc familial où les enfants venaient s’amuser dans des attractions traditionnelles tandis que les parents ou les grands-parents pouvaient les attendre dans un restaurant ou dans un bar situé à l’entrée

Ce petit parc d’attractions familial a fermé ses portes en 2003. Malgré les rumeurs de rachat ou de réouverture après réinvestissements, le parc demeure abandonné en 2008 et est désormais reprit par la nature. Les attractions vieillissent et pourrissent dans ces secteurs désormais désertés.